Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoires de Bretagne

Un blog d'Erwan Chartier-Le Floch

Le musée des minéraux à Combrit

Publié le 12 Septembre 2011 par ECLF in géologie

S’il est aujourd’hui difficile de trouver des staurotides bretonnes, il est cependant possible d’en admirer de très beaux spécimens dans les rares endroits dédiés à la géologie en Bretagne, dont la maison des minéraux à Crozon, le musée de géologie de l’université de Rennes 1, difficile d’accès et au musée des minéraux à Combrit. C’est à Jean-Pierre Gueguen que l’on doit l’ouverture de ce dernier lieu, au début des années 2000. Il jouxte un magnifique parc botanique, ouvert en 1983. Les deux structures, situées entre Quimper et le pays bigouden, attirent près de quarante mille visiteurs par an. “Pendant mes études au Likès, précise Jean-Pierre Gueguen, j’ai suivi les cours du frère Le Bail. C’était un passionné de géologie et de minéralogie. Il avait d’ailleurs une très belle collection (1). Il m’a initié puis, en entrant dans la vie active, j’ai un peu abandonné. Depuis ma retraite, j’ai replongé dedans. J’ai adhéré à plusieurs groupes, dont l’association abc mines, une organisation très pointue d’anciens de l’École des mines qui acceptent quelques personnes extérieures pour des recherches sur le terrain.” En quelques années, il se constitue une belle collection autour des roches et minéraux de Bretagne et du monde entier. “Les staurotides sont recherchées ailleurs et elles constituent, pour les collectionneurs bretons, une très bonne monnaie d’échange.” Mille deux cents pièces sont aujourd’hui visibles à Combrit. Les différentes vitrines sont une véritable invitation au voyage : améthystes du Brésil, de l’amazonite de Madagascar, de la baryte de Tunisie, des calcites de tous les continents… Le visiteur se retrouve plongé dans un foisonnement étonnant de formes et de couleurs. Une bonne partie des vitrines présente quelques-unes des richesses du sous-sol breton. “Notre patrimoine géologique demeure trop méconnu”, regrette Jean-Pierre Gueguen. La majeure partie des pierres bretonnes provient de ses collectages. On peut y admirer quelques belles trouvailles, comme un galet en agate, déniché sur une plage du pays bigouden, des cornalines de Paimpol, des améthystes du Trégor, des cristaux de quartz… On y découvre quelques curiosités, comme le charbon du cap Sizun. Jean-Pierre Guéguen expose bien entendu une large palette de staurotides de Coray, de Baud mais également des variétés venant de la presqu’île de Kola, en Russie ou de Madagascar.” Les staurotides intriguent et fascinent à cause de leurs formes parfaites, note-t-il. Beaucoup de visiteurs me demandent d’ailleurs comment j’ai réussi à les tailler ainsi !” Avec des dizaines de variétés, de toute taille et de toute forme, le musée des minéraux de Combrit propose au grand public de voir l’une des plus belles collections de staurotides de Bretagne.

Renseignements : musée des minéraux, parc botanique de Cornouaille, 29120 Combrit. Tél. 02 98 56 44 93. Site internet : www.parcbotanique.com

 

 

Commenter cet article